Nouvelles

Les gardiennes d'enfants peuvent demander le remboursement de la moitié des cotisations d'assurance maladie

Les gardiennes d'enfants peuvent demander le remboursement de la moitié des cotisations d'assurance maladie


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Tribunal administratif fédéral: les municipalités ne peuvent pas limiter le remboursement

Les bureaux de protection de l'enfance doivent rembourser la moitié des contributions effectives à l'assurance obligatoire volontaire pour les soins de santé et les soins de longue durée pour les nounous et les pères indépendants. Celles-ci sont toujours «appropriées», la réglementation applicable ne prévoyant pas de restriction, a statué le jeudi 28 février 2019, le Tribunal administratif fédéral de Leipzig (numéro de dossier: 5 C 1.18).

Dans le cas concret, il s'agissait d'une assistante maternelle indépendante qui avait volontairement souscrit une assurance maladie et soins de longue durée obligatoire au cours de la période allant de juin à décembre 2012. Étant donné que son mari, en tant que policier, n'appartenait à aucune assurance maladie légale, la compagnie d'assurance maladie a pris en compte non seulement le revenu de la femme, mais aussi celui de son mari, lors du calcul des cotisations d'assurance maladie. Par conséquent, elle devrait payer 253 euros par mois.

La nounou a demandé à la ville de Leipzig de rembourser la moitié des cotisations prouvées, ici un total de 1 771 euros pour sept mois. Ce faisant, elle se réfère à une disposition correspondante du Code social VIII. Afin de promouvoir la garde des enfants, les municipalités doivent alors rembourser la moitié des contributions à «une assurance maladie et une assurance de soins de longue durée adéquates».

La ville a refusé de le faire. Il n'a accordé qu'un remboursement total d'environ 496 euros. Seul cela est «approprié». Ce faisant, la municipalité n'avait utilisé que les contributions en espèces que la gardienne aurait dû payer sans le revenu prescrit de son mari fonctionnaire.

Mais la femme a droit au remboursement de 390 euros supplémentaires, a jugé le Tribunal administratif fédéral. L'assurance maladie et soins infirmiers statutaire facultative est «appropriée» dans tous les cas. La moitié des frais pour cela devrait donc être remboursée. Le requérant a également démontré ses dépenses réelles. L'assurance légale ne dépend pas du montant des cotisations. fle / mwo

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Revenu de base, utopie réaliste? (Octobre 2022).